Frédéric Le Mouillour Mémorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Base aéronautique navale Lartigue/Tafaraoui (Algérie) - Aéronavale

lartig11

Située à proximité du village de Tafaraoui dont elle a initialement porté le nom, la base aérienne française de Lartigue a fonctionné de 1940 à 1964. Elle fut nommée ainsi en l'honneur du contre-amiral Jean Lartigue, tué à Rochefort lors d'un bombardement allemand le 20 juin 1940. Initialement affectée à l'armée de l'air, elle a été cédée à la Marine en novembre 1940 et elle a accueilli des formations venues de France métropolitaine au moment de l'armistice, notamment des escadrilles de Dewoitine D.520, Martin 167 réarmés en LeO 45 en 1941.

En novembre 1942, l'U.S. Army Air Force a occupé le terrain et y a installé un centre du Coastal Command allié.
La base a été réarmée par la marine française en janvier 1944. Située à 111 m d'altitude la base était dotée de deux pistes parallèles : une piste principale de 2 440 m, une piste secondaire, dite piste de secours, de 1 200 m3.

Le 14 février 1964 la flottille 22F quitte définitivement Lartigue pour Nîmes. Les couleurs françaises sont envoyées solennellement une dernière fois le 14 mai 1964 en présence du Capitaine de Vaisseau Rebut, commandant la Marine à Mers el-Kébir.

Aéronavale
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Unknown
Unknown
Accepter
Décliner